La recette de Gecina pour renforcer le lien social dans les bureaux

27/09/2021

Alors que la crise sanitaire amplifie le besoin de lien social dans les immeubles de bureaux, l’approche de Gecina avec « YouFirst » se trouve confortée. Présentation de la marque et explications de Valérie Britay.

Lien social bureau © Copyright Alexis Paoli // Le Carré Michelet

lecture 3 min

Alors que la crise sanitaire amplifie le besoin de lien social dans les immeubles de bureaux, l’approche de Gecina avec « YouFirst » se trouve confortée. Présentation de la marque et explications de Valérie Britay, directrice générale adjointe en charge du pôle bureaux de la société immobilière.  

En quoi consiste la démarche YouFirst ?

Valérie Britay : YouFirst est une marque relationnelle et servicielle annoncée fin 2018 pour matérialiser notre démarche consistant à mettre le client au cœur de nos préoccupations. Elle s’adresse aux entreprises mais aussi à leurs collaborateurs, soit 80.000 utilisateurs finaux dans la partie bureaux et 20.000 particuliers dans la partie résidentielle du patrimoine de Gecina, avec des déclinaisons pour chacune de nos activités : YouFirst Bureau dans nos actifs tertiaires, YouFirst Collaborative pour notre offre d’espaces déjà aménagés, YouFirst Residence dans nos immeubles de logements et YouFirst Campus dans nos résidences pour étudiants.

A lire aussi:


Quelles sont les spécificités de la marque YouFirst Bureau ?

Valérie Britay : Les collaborateurs doivent prendre plaisir à vivre et à travailler dans nos immeubles. Pour ce faire, nous travaillons l’architecture, l’aménagement, la signalétique et la durabilité de nos espaces. L’étude réalisée par Elabe pour Gecina auprès de 24 dirigeants de grands groupes entre octobre 2020 et janvier 2021 sur l’avenir du bureau a montré l’amplification du besoin de lien social avec la crise sanitaire et ses conséquences pour l’organisation du travail. Le YouFirst Manager contribue grandement à y répondre en faisant le lien avec toutes les personnes qui entrent et travaillent dans nos immeubles.

Comment cela se matérialise-t-il concrètement ?

Valérie Britay : A ce jour, nous avons des YouFirst Managers dans huit grands ensembles tertiaires. Nous testons différents prestataires pour faire des Proof of concept (PoC). Dans l’immeuble Carré Michelet à La Défense, nous travaillons avec Nexity dans le cadre d’un contrat multi technique avec un building manager, forts notamment de notre bonne expérience avec le groupe dans la tour T1 louée par Engie. Nous avons ensuite conclu un autre contrat quand nous avons décidé de déployer des YouFirst Managers sur le site. Nous savions que Nexity assure ce type de prestations et avions eu un aperçu de la qualité de services apportée en visitant le siège du groupe. Pascaline et Capucine, les deux YouFirst Managers du Carré Michelet, accueillent les nouvelles sociétés qui s’installent dans l’immeuble, répondent aux questions des visiteurs et des collaborateurs pour enlever toutes les sources de micro-stress, créent des événements pour animer la communauté et entretenir le lien entre les usagers de l’immeuble… Tous les occupants de l’ensemble, dirigeants comme employés, les connaissent.

« Le YouFirst Manager apporte une valeur ajoutée en créant, rétablissant et renforçant le lien social »

En quoi est-ce une petite révolution pour vos métiers ?

Valérie Britay : Auparavant, un building manager s’occupait du bâtiment, des hôtes et hôtesses assuraient l’accueil et certains actifs offraient des services de conciergerie digitale. Le YouFirst Manager apporte une valeur ajoutée en créant, rétablissant et renforçant le lien social. Il est le garant d’une relation personnalisée avec le client en assurant un accueil premium au sein de nos immeubles non seulement pour les collaborateurs de nos clients locataires mais aussi pour leurs visiteurs.

Ce nouveau métier reprend les codes du concierge de l’hôtellerie. Notons que cette transposition a été initiée par les opérateurs de coworking qui nous ont amené à réinterroger la manière dont nous rendons service à nos clients, BtoB comme BtoBtoC.  

Comment le YouFirst Manager et le building manager travaillent-ils ensemble ?

Valérie Britay : L’un ne remplace pas l’autre. Le YouFirst Manager est en contact direct avec les collaborateurs et complète le building manager qui intervient principalement sur les sujets techniques et fait l’interface avec les services généraux des entreprises occupantes. Tous deux travaillent au sein du même bureau et échangent en permanence. Le building manager jouera un rôle primordial dans l’atteinte de la neutralité carbone au niveau de notre patrimoine en exploitation dès 2030, en mobilisant par exemple nos clients sur la gestion vertueuse de leur consommation énergétique des parties privatives de nos immeubles.

Quelles sont les prochaines étapes dans le déploiement de YouFirst ?

Valérie Britay : La marque sera déployée prochainement dans cinq immeubles de bureaux supplémentaires et dans tous nos grands ensembles tertiaires d’ici 2 à 3 ans. YouFirst a vocation à être déclinée sur l’ensemble de notre patrimoine à terme avec deux prestataires afin de construire un partenariat solide et homogénéiser les prestations rendues. Nous mutualiserons peut-être des YouFirst Manager entre plusieurs immeubles de tailles intermédiaires situés à proximité les uns des autres, notamment dans le quartier central des affaires parisiens. Cette notion de réseau sera aussi primordiale dans le résidentiel.