Conciergerie, service… WEEK’IN garantit le bien-être des salariés (et l’attractivité des bureaux)

03/11/2020

accueil week'in

lecture 3 min

L’offre de services devient progressivement la norme dans les grands ensembles tertiaires et les traditionnelles conciergeries font du bien-être des employés leur priorité. Avec sa promesse « d’expérience de travail augmentée », l’offre d’accueil de Service Personnel « Week’in » valorise l’attractivité des immeubles de bureaux. Reportage sur place, dans l’immeuble Crisco à Sèvres.

« L’offre Week’in ne se limite pas à un simple service d’accueil »

Les 17.000 mètres carrés de l’immeuble de bureaux Crisco à Sèvres cachent bien plus que de simples bureaux. Ils hébergent deux « desk Week’in » et proposent plusieurs espaces de services : pressing, réception de colis, auditorium, salle de massage… Ouvert en continue de 8h à 20h, Week’in « facilite la journée au travail des personnes en pensant leurs besoins en amont, en gérant des tâches chronophages prises individuellement mais très facilement réalisables à l’échelle de tout un immeuble comme la réception du courrier ou le démarchage d’un nouveau prestataire », explique Lili,  l’une des deux Week’in Managers des lieux. Et l’offre Week’in ne se limite pas à un simple service d’accueil puisqu’elle embarque des services de conciergerie, « le pressing, la livraison de paniers bio, des tarifs préférentiels sur certaines marques et magasins partenaires mais aussi des massages individuels et des animations temporaires » ajoute Maëlle, sa collègue.

Pour Olivier Villeneuve, le directeur général de Service Personnel, dont la marque Week’in est une offre, « Le constat que font les propriétaires, c’est qu’avoir un bel immeuble au bon endroit, n’est pas suffisant pour attirer des locataires ». Alexis Lakmini de l’entreprise ALTEN (leader mondial de l’ingénierie et du conseil en technologies) qui s’est installée au Crisco, en témoigne :« on a déménagé fin février pour avoir un étage avec 80 postes de travail environ dans un très beau bâtiment, même si le service de conciergerie et l’ensemble des animations proposées ne faisaient pas partie de nos premiers critères pour choisir nos bureaux, c’est un atout non négligeable ». À l’échelle des 2000 salariés et plus de 45 sociétés locataires de bureaux du bâtiment, l’enjeu de l’attractivité est bien réel.


Lire aussi :


« Chez Week’in, on ne cherche pas à créer des espaces de travail mais des ambiances chaleureuses et accueillantes »

L’objectif est simple selon Lili : « les espaces aménagés par Week’in se veulent agréables et beaux ». Elle confie « ce que j’aime c’est justement ce côté très décalé entre le rôle du bureau qui se veut un lieu de travail, assez formel avec des organisations d’entreprises très structurées et nos espaces très apaisants, avec des bibelots insolites, une ambiance coin du feu, des fauteuils en velours… ». Pour la marque employeur des entreprises locataires « c’est quelque chose de très positif ». Alexis Lakmini le reconnaît : « les candidats que l’on reçoit sont agréablement surpris par la qualité de l’accueil, la déco, les espaces salon… ».

Week’in cherche à se démarquer des bureaux classiques mais aussi des espaces de coworking car par définition Week’in « ne crée pas des espaces de travail mais des lieux de vie où se parler, se reposer et vivre une nouvelle expérience de travail ».

Grâce à Week’in « Il y a un sentiment d’appartenance à l’immeuble »

Les immeubles de bureaux accueillent chaque jour des centaines voire des milliers de collaborateurs sans que ces derniers n’aient de véritables interactions, par manque d’espaces de rencontre ou de moments en commun. Pourtant, de récentes études sur le bureau montrent que les salariés préfèrent le bureau au télétravail pour garantir et maintenir ce lien social (1). Chez Week’in « valoriser un actif, c’est lui donner une âme forte et vivante ». L’immeuble est un lieu de travail mais aussi un lieu d’échange, avec sa propre communauté, « le personnel de maintenance et d’entretien peut profiter des activités au même titre que les employés de bureau s’ils le souhaitent », pour les Week’in managers « c’est ça, créer une vie dans l’immeuble ».

Week’in devient créateur de moments conviviaux et générateurs de liens. Des jeux de plateau sont en libre accès et permettent aux occupants de venir passer un moment pendant la pause déjeuner ou après la journée de travail, entre collègues… ou avec un Week’in manager. Pour Week’in, effacer la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle, c’est ramener un peu de la maison au bureau, et pas l’inverse…

  • D’après l’étude Fuze réalisée auprès de 6 604 collaborateurs travaillant dans des entreprises de plus de 500 collaborateurs, en Allemagne, Australie, Canada, Espagne, États-Unis, France, Pays-Bas, Royaume-Uni et Scandinavie : 47 % des employés de bureaux continuent de venir au bureau pour maintenir des relations sociales.

Fiche d'identité

Week'in

  • https://www.weekin.fr
  • Services : conciergerie, aménagement, animation, community management. 280 000 mètres carrés opérés en France, 15 immeubles en exploitation, plus de 70 000 salariés utilsiateurs de nos services de conciergerie en France. 120 sites en exploitation pour nos services de conciergerie. 70 collaborateurs, créée en 2008.

A lire également