« La sensibilisation des usagers permet d’atteindre 15% d’économie d’énergie dans un immeuble »

18/11/2020

economie energie scor

lecture 3 min

Avec un objectif de réduction de la consommation énergétique des bâtiments existants fixé à 40% à l’horizon 2030, le nouveau décret tertiaire va imposer d’importants efforts aux entreprises. Mais certaines sont déjà très mobilisées sur ces sujets à l’image du groupe de réassurance SCOR qui a récemment misé sur l’accompagnement de Nexity Property Management afin de réduire l’empreinte énergétique de ses actifs.

Une nouvelle étape ambitieuse vers un secteur de l’immobilier plus durable. C’est le regard porté par de nombreux professionnels sur le très attendu  nouveau décret tertiaire – connu également sous le nom d’éco énergie tertiaire – dévoilé en avril dernier. « Sa publication est venue confirmer la mobilisation du monde de l’immobilier pour la réduction de son empreinte énergétique. Plus qu’un point de départ, ce nouvel outil aux ambitions élevées va permettre d’encadrer les démarches déjà entamées par les propriétaires, les gestionnaires et les utilisateurs depuis plusieurs années » résume Mélissa Rosati, Asset & Invest Manager chez SCOR Investment Partners . S’inscrivant pleinement dans cette logique de sobriété, la société de gestion d’actifs du groupe SCOR a d’ailleurs retenu Nexity, ce printemps, dans le cadre d’un appel d’offres portant sur le déploiement de plans d’actions en faveur de la performance énergétique des bâtiments


Lire aussi :


Enjeu n°1 : sensibiliser les usagers du bâtiment

Sur le terrain, les équipes de Nexity interviendront dans le cadre de la mise en œuvre des schémas directeurs énergétiques pluriannuels menées par la Direction de l’Immobilier de SCOR Investment Partners. A partir des données énergétiques récoltées avec l’aide des gestionnaires des immeubles, elles proposeront donc des actions à mettre en œuvre, et notamment des initiatives de mobilisation des usagers.

« La limitation des gaspillages passe donc par des initiatives de sensibilisation des occupants sur des sujets comme l’éclairage, le chauffage ou encore la climatisation »

« Nous estimons qu’en moyenne la sensibilisation des utilisateurs permet d’atteindre près de 15 % d’économie d’énergie d’un bâtiment explique Joseph El Haddad, Responsable Performance Durable Nexity Property Management. C’est un constat qui est particulièrement pertinent dans les immeubles récents. Pour ces bâtiments, les travaux d’optimisation possibles sont faibles. La limitation des gaspillages passe donc par des initiatives de sensibilisation des occupants sur des sujets comme l’éclairage, le chauffage ou encore la climatisation. » Mieux, la quête d’économies d’énergie peut parfois prendre des aspects très ludiques. Par exemple, l’organisation de challenges d’efficacité énergétique incite les occupants de différents niveaux d’un même immeuble à s’affronter pour obtenir le titre envié « d’étage le plus vertueux ». A la fin, c’est la performance énergétique qui gagne.

S’appuyer sur les nouvelles technologies

Une fois les équipes sensibilisées et mobilisées, les gains supplémentaires seront obtenus grâce à la réalisation de travaux au niveau de l’enveloppe et à l’intérieur du bâtiment (isolation, chaufferie, luminaires…). Pour être sûres de viser juste, les équipes de Nexity anticiperont chaque nouvelle opération de travaux grâce à un outil de simulation thermique dynamique du bâtiment. « Cela nous permet d’estimer à l’avance les gains potentiels de chaque action, opter pour les plus efficaces et programmer un calendrier de travaux en vue de tenir les obligations énergétiques prévues par le décret tertiaire » explique Joseph El Haddad. Une approche innovante qui correspond bien à l’état d’esprit de la Direction de l’Immobilier de SCOR Investment Partners pour ses opérations. « Nous aimons l’innovation confirme Mélissa Rosati. Nous avons par exemple une vraie sensibilité à l’origine des matériaux utilisés dans nos immeubles. Dans nos stratégies d’acquisition nous recherchons aussi des bâtiments performants : nous sommes propriétaire du Green Office à Meudon offrant des solutions de réfraîchissement naturel et dont le chauffage fonctionne par cogénération. Enfin nous souhaitons également nous impliquer dans des logiques bas carbone. » Des bâtiments performants, économes, mais surtout agréables pour les utilisateurs. Aucun doute : le secteur de l’immobilier vit bien une nouvelle étape de sa mutation durable