Place de la Concorde, « Morning » redéfinit les codes des bureaux partagés

12/03/2021

morning concorde coworking

lecture 4 min

Le leader du coworking en France va ouvrir 6000 mètres carrés à l’Hôtel de la Marine, place de la Concorde. Un lieu unique, pour une expérience de travail qui devrait l’être tout autant.

« C’est en endroit exceptionnel. Les cinq mètres de hauteur sous plafond, les cheminées dans chaque pièce, les fenêtres avec des vues époustouflantes… Imaginer un écosystème avec plein d’entreprises bouillonner dans ces lieux, c’est top ». Clément Meyer, directeur adjoint de Morning a encore des étoiles dans les yeux au moment d’évoquer sa première visite de l’Hôtel de la Marine, place de la Concorde à Paris.

6000 m2 et 650 coworkers à deux pas des Tuileries

L’endroit a de quoi impressionner. Classé au titre des monuments historiques, construit pendant la deuxième moitié du XVIIIe siècle sous Louis XV, l’Hôtel de la Marine a abrité la galerie des grands meubles de la couronne ou encore la galerie des bijoux. Siège de l’état-major de la Marine jusqu’en 2015, le bâtiment, fermé au public depuis… 230 ans s’apprête à s’ouvrir au monde. En juin 2021, des boutiques mais aussi la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, les bureaux du centre des monuments nationaux, un restaurant du groupe MOMA… et 6000m2 pouvant accueillir 650 coworkers opérés par Morning vont s’installer dans ce bâtiment iconique. Et la crise du Covid-19 pourrait bien avoir renforcé l’attractivité de ce lieu central, serviciel et résolument flexible. « La pandémie a accéléré pour beaucoup la modification du rapport au monde du travail. Après des mois où les confinements ont succédé aux couvre-feux et à une expérience parfois douloureuse du travail à la maison, nous sommes plus que jamais confiants quant à l’offre que nous proposons aujourd’hui », décrypte Clément Meyer.


Lire aussi :


Et le directeur adjoint de Morning de poursuivre la visite : « Au moment où nous avons commencé à envisager d’ouvrir un espace partagé dans l’Hôtel de la Marine, on nous a d’abord fait visiter un seul étage. Nous avons fini par visiter le reste, et en ressortant du bâtiment, on s’est dit qu’il fallait revoir notre proposition à la hausse pour occuper les deuxième, troisième et quatrième étages ». Bien leur en a pris, puisqu’ils ont finalement hérité de l’ensemble des espaces dédiés aux bureaux. Un beau symbole. « Qu’un lieu aussi emblématique devienne un espace de coworking montre qu’on n’avait pas tout à fait tort lorsque l’on expliquait que les usages de l’immobilier tertiaire changeaient à mesure que la société évoluait, et que le choix du coworking avait de plus en plus d’atouts à faire valoir par rapport aux bureaux classiques », se souvient Clément Meyer. Aujourd’hui, ils ont l’occasion de le démontrer à nouveau, au cœur du patrimoine français. Participer à sa rénovation, « c’est probablement notre plus grande fierté », renchérit-il.


Morning Concorde : faites la visite en 3D


« On a décidé de se positionner sur l’intégralité des espaces disponibles, sur tous les étages »

Les espaces de coworking de « Morning » que découvriront les futurs occupants dans la deuxième moitié de l’année s’annoncent particulièrement soignés, avec des éléments mobiliers imaginés par les équipes de Morning et fabriqués en France. Outre le cadre et la vue, c’est toute l’ambiance de travail qui va être repensée. « Le fait d’avoir toujours refusé de standardiser nos espaces nous offre une grande liberté à l’heure de concevoir les bureaux de Morning Concorde », renvendique Clément Meyer, qui imagine une offre « prime » s’adressant notamment à des grands groupes en quête de flexibilité. À la clef, toute une gamme de services plus aboutie que jamais : des espaces de restauration, des salles de réunion ultra-équipées en termes de technologie visio-conférence, imaginées avec des tables de réunion fabriquées sur mesure selon les usages et avec un design adapté à l’histoire du bâtiment. Des baristas et des cafés torréfacteurs, des événements hauts de gammes, un service de conciergerie dédié, une offre de sport avec coaching… Et pourquoi pas, des partenariats avec les autres (prestigieux) locataires des lieux.

Le haut de gamme ne s’arrêtera pas aux services puisque l’aménagement des espaces de travail ne dépareillera pas: tables faites maison, étagères, casiers (la marque de fabrique de Morning), doubles écrans, décoration adaptée… Tout sera au diapason. « Au plus fort de la crise du Covid-19, nous avons accompagné nos locataires à tenir dans cette période difficile. Même si nos services et espaces ont été affectés, ils n’ont jamais cessé de fonctionner, et la ‘communauté Morning’ en est vraiment reconnaissante, raconte le directeur. À la Concorde, ce sera cette même proximité, ce même esprit qui nous animera. Le tout dans un cadre absolument unique pour du coworking à Paris ! »

>> Réservation, visite, photos… toutes les infos sur Morning Concorde