Grand magasin, hôtel, crèche, bureaux, logements sociaux : on trouve (vraiment) tout à la Samaritaine

29/06/2021

réouverture samaritaine

lecture 3 min

Quinze ans après sa fermeture, la réouverture de la Samaritaine est un événement pour le cœur de Paris. Dans ce laboratoire de la ville de demain, des espaces et des services pour tous les usages sont accessibles : crèche, , bureaux, hôtel, grand magasin… Visite guidée.

C’est fait : La Samaritaine, ensemble immobilier iconique du centre de Paris (plus de 70 000 m² !), propriété de LVMH – ouvert en 1870 au pied du Pont-Neuf et fermé depuis 2005 –  vient d’être rendu aux Parisiens. Et la transformation est réussie : « La Samaritaine va faire revivre le quartier, le commerce de proximité, les restaurants, les vendeurs de journaux… s’enthousiasme Didier Duchêne, Directeur du Patrimoine de la Samaritaine. Ce projet participe du rayonnement de Paris ! ».


Lire aussi :


 

Car plus un lieu sera capable d’accueillir des usages variés, et plus il sera capable d’évoluer, de s’adapter, et de s’inscrire dans une ville plus inclusive et respectueuse de l’environnement. « C’est un sujet crucial, puisque c’est comme cela que nous parviendrons à réduire les déplacements, désenclaver certains quartiers, et remettre le commerce au centre de la ville, développe Didier Duchêne. Il ne faut pas que l’on s’inscrive dans une politique de silos, avec des bureaux qui ne communiquent pas avec le grand magasin par exemple. Il faut apporter du liant. Cela passe par la conception architecturale, des passages, un tunnel accessible depuis le Musée du Louvre, et des moyens de communication ».

Un condensé de la ville de demain

« La Samaritaine, c’est un condensé de ce que doit être la ville de demain », poursuit Lucas Grenier, Directeur du Développement de Nexity Property Management et aux premières loges de la rénovation des lieux. Un défi de taille pour un ouvrage dont les bâtiments sont en partie classés à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques de 1990.

L’accompagnement de Nexity dans la phase de livraison a été crucial pour garantir la réouverture de La Samaritaine

« Ce qui est important, ce n’est pas de juxtaposer les usages, mais de travailler une imbrication », continue le Directeur du Développement. Le fameux slogan « On trouve tout à la Samaritaine » popularisé dans les années 60, lui aussi s’offre un coup de jeune. Cette fois-ci, ce ne sont pas seulement les produits qui sont diversifiés, mais aussi les usages. Un grand magasin de 20 000 m², 15 000 m² de bureaux, 96 logements sociaux vendus àParis Habitat, une crèche de 80 berceaux, une placette de 5 000 m² sous concession de la Ville de Paris, des cafés, brasseries, restaurants, et même un Hôtel. Le tout dans un décor d’exception : les visiteurs rédécouvriront les frises et la verrière emblématique de l’architecture Art Nouveau et Art Déco.

Le property manager, garant du respect des consignes

Au cours des derniers mois, l’accompagnement de Nexity dans la phase de livraison a été crucial pour garantir une réouverture à la hauteur des lieux : réception de trois des quatre bâtiments que forme l’ensemble immobilier, mise en place des différents contrats d’exploitation et maintenance en passant notamment par un appui lors du passage des commissions de sécurité… Et cet accompagnement va se poursuivre après l’ouverture et pendant la phase d’exploitation, une plateforme collaborative numérique sera également mise à disposition des équipes de la Samaritaine, locataires et prestataires pour fluidifier les échanges et le traitement des demandes.

« Sécurité, risque incendie, maintenance, nettoyage des façades classées… Nous allons piloter l’ensemble des prestataires au quotidien, dans le rôle de ‘chef d’orchestre’, pour que la diversité des usages de la Samaritaine fonctionne en permanence », explique Béatrice Achin, Responsable du Site chez Nexity Property Management. Gestion des installations techniques, des contrats (une cinquantaine !), astreinte, maintenance, accueil, certifications environnementales… Le property manager est garant du respect des consignes générales du site, afin que l’ensemble des locataires, qu’il s’agisse des bureaux, de la crèche ou des commerces, puissent jouir des lieux en toute sécurité… « La pluralité des occupants implique de prendre en compte les différentes sensibilités. Cela passe par des réunions mensuelles et un dialogue avec les locataires via une présence permanente sur site et une application dédiée. À nous de faire en sorte que les équilibres entre les différents occupants soient respectés », conclut le Directeur du Développement de Nexity Property Management. L’enjeu est de taille : entre 20 et 30 000 visiteurs quotidiens sont attendus à la Samaritaine.